Les traditions de Noël

Comme dans beaucoup de foyers dans le monde, les fêtes de Noël sont très attendues par les habitants de l’île.
On profite de la période de l’Avent pour faire les cadeaux de Noël, pour se retrouver sur le Marché de Noël d’Ajaccio avec les amis…

A l’Office de Tourisme on organise même une journée strass et paillettes pour Noël, si vous voulez voir nos habits de lumières il faut nous suivre sur nos réseaux sociaux 😉

Et si on en profitait pour vous raconter comment on célèbre Noël en Pays d’Ajaccio ?

 

Noël [NATALE], une fête familiale

Les 24 et 25 décembre se passent en famille autour d’une bonne table garnie de produits locaux et de saison. Ici le cabri (ou l’agneau) remplace la dinde aux marrons.

Le dessert est accompagné de clémentines corses. Cet agrume, caractéristique de la saison automne / hiver, est reconnaissable à sa petite taille et à ses feuilles vertes. En 2007, elle a obtenu l’Indication Géographique Protégée (IGP).

On associe la clémentine aux fêtes de fin d’année car elle garnit souvent les corbeilles de confiseries de Noël (chocolats, petits fours) ou de fruits secs dans lesquelles on pioche tout au long de la journée….

 

La transmission de la prière de l’Ochju

L’Ochju fait référence au mauvais sort. Ochju signifie « œil », une personne souffrant de l’ochju a ce que l’on appelle le mauvais œil. La seule manière de s’en défaire est de « se faire signer » par un(e) signadore (on dit d’ailleurs « se faire faire l’œil ou l’ochju). Cela consiste en une prière secrète qui ne peut être apprise que le soir du 24 décembre.

Pour se protéger du mauvais œil on porte du corail ou une main qui fait les cornes.

 

Babbu Natale [Papa Noël]

Que l’on y croit encore ou que l’on y croit plus, le Père Noël reste LE personnage central de la fin d’année.

Saviez-vous que la chanson « Petit Papa Noël », tube incontournable du mois de décembre, est interprétée par un Ajaccien ? Et oui, Tino Rossi est né dans la rue Fesch (non loin du musée des beaux-arts). Il a été inhumé au cimetière marin de la ville d’Ajaccio, situé sur la route des Iles Sanguinaires. C’est sur cette même route qu’il fit construire sa maison familiale ; au bout de la plage Marinella (qu’il a également chantée).

 

Le sapin et la crèche

Les décorations de Noël tiennent une place importante. Une attention toute particulière est apportée à la crèche.

Il n’est pas rare qu’en arrivant chez nos grands-parents on s’émerveille (même passé un certain âge) devant la crèche. A la crèche traditionnelle (mise en scène de la Nativité) s’ajoute une reconstitution minutieuse d’un village.
En y regardant de plus près on peut même parfois reconnaitre des maisons de son propre village, bordées de mousse fraîchement ramassée dans le maquis…

 

Les indispensables pour préparer un bon repas de fête

L’idéal est de se rendre sur Marché d’Ajaccio pour acheter les ingrédients nécessaires à votre recette : poissons, légumes et fruits de saison…

N’hésitez pas non plus à entrer dans les épiceries fines et bio, ainsi que chez nos cavistes. Ils ne manqueront pas de vous conseiller les meilleurs produits pour que vos accords mets et vin (à consommer avec modération) s’allient parfaitement…

PS: cliquez sur la vidéo et découvrez une recette traditionnelle corse…

 

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un Bon Natale [Joyeux Noël] et un Bon Capu d’Annu  [bonne fin d’année] !

Et, au cas où Babbu Natale vous dépose un billet d’avion ou de bateau à destination d’Ajaccio dans vos souliers, on vous laisse quelques idées de lieux de séjour juste ici….