Fu ad Ajaccio, dove nacque il 15 agosto 1769, che Napoleone Bonaparte trascorse la sua infanzia e parte della sua gioventù. Vi soggiornò per l'ultima volta nel 1799 al suo ritorno dall'Egitto.

Il suo ricordo è ancora presente nella regione di Ajaccio. La città imperiale ha un patrimonio napoleonico molto importante: musei, piazze e statue emblematiche...

I MUSEI

Napoléon vit le jour dans cette demeure le 15 août 1769.

La maison natale de l’empereur abrite un musée consacré à la famille Bonaparte. Mobilier, peintures, décorations vous replongent dans l’atmosphère de la fin du 18ème siècle.

 

La visite commence au second étage où sont évoqués les parents de Napoléon, sa jeunesse et le dernier passage à Ajaccio du général Bonaparte en 1799.

Au premier étage, les salons présentent, dans un décor réalisé sous Napoléon III, les meubles achetés en 1796 par Letizia, la mère de Napoléon. C’est également là que se trouve la fameuse chambre natale ! D’autres salles sont consacrées à la mort de Napoléon et à la légende napoléonienne.

En terminant la visite par les caves , vous aurez un aperçu d’objets agricoles faisant référence au passé de propriétaires terriens qu’étaient les Bonaparte.

La maison natale est sans nul doute le lieu le plus démonstratif pour mieux comprendre tout le chemin parcouru par Napoléon.

 

Palais Fesch, Museo delle Belle Arti

Se Ajaccio ha oggi un museo di Belle Arti con non meno di 350 quadri, è grazie allo zio materno di Napoleone: Joseph Fesch. Alla sua morte, questo collezionista ha lasciato quasi 16.000 dipinti, di cui un migliaio formano il nucleo della collezione di Palais Fesch. 

 

C’est un espace de 5000 m² où se succèdent plusieurs niveaux . En débutant votre visite au 2ème étage, vous observerez de nombreux chefs d’œuvres de la peinture italienne allant du 14ème au 17ème siècle. Parmi toutes les œuvres présentes au Palais Fesch, certains artistes se distinguent : Botticelli, Titien , Véronèse, Bellini…mais il serait dommage de ne pas s’attarder sur les œuvres d’artistes moins connus et qui méritent tout autant un coup d’œil , spécialement de superbes natures mortes. Au 1er étage, vous trouverez également des œuvres de peintres français ( N. Poussin) et flamands . En continuant vers le rez-de-chaussée , vous pourrez voir de superbes tableaux représentant Napoléon et sa famille. Enfin , au rez-de-marine un département met en valeur les peintres corses ou des peintres ayant représenté la Corse.

 

L’aile droite du musée abrite la Bibliothèque Municipale depuis 1865. L’aile sud constitue la Chapelle Impériale. Actuellement en restauration.

Ce musée est à l’origine une histoire de passionnés dont l’idée est de reconstituer des scènes de la vie de Napoléon avec des Playmobil. Sauf qu’à l’origine des Playmobil napoléoniens, ça n’existait pas…
Il a donc fallu les customiser en peignant à la main près de 800 Playmobil.
Puis, dans un souci de recherche historique, les maquettes ont été réalisés à partir de lithographie pour coller au plus près de la réalité. Ainsi, ce sont 15 dioramas qui ont été reconstitués représentant au total près de 1200 heures de travail !
Parmi tous les dioramas , vous trouverez le siège de Toulon (1793), le pont d’Arcole (1796) , la bataille des Pyramides (1798) , le passage du col du grand St Bernard (1800), la bataille de Marengo (1800) …Un lieu vraiment original et à découvrir pour les petits et les grands ! 

 

A quelques pas de la Maison Bonaparte se trouve un lieu dédié à Napoléon… 
En entrant, vous trouverez dans un endroit intimiste, tout en pierres. Prenez place à l’une des places à l’une des tables; un film sur la jeunesse du futur Empereur
Cette expérience visuelle s’accompagne d’une dégustation de produits corses. Une immersion totale dans l’ambiance locale.

L’empreinte de Napoléon n’est pas qu’en centre historique d’Ajaccio, elle s’étend sur tout le territoire du Pays Ajaccien. C’est ce que retrace l’écomusée U Palazzu situé au village de Bocognagno dans la vallée de la Haute-Gravona. 
Il est consacré au parcours de la Gravona, des Bocognanais au travers de l’histoire: celle de Napoléon Ier, des agriculteurs, des bergers, des soldats, des bandits, de Napoléon III et de Bocognano à l’heure actuelle.
La bâtisse offre huit salles rassemblant des collections de plusieurs dizaines d’objets: meubles, vêtements, outils, photographies…

PIAZZE E STATUE

Piazza Foch

Tracée au début du XIXe siècle, la place Foch (dite des Palmiers) réunit la vieille ville à ce qui était le faubourg (actuelle rue Fesch) . En haut de la place, la statue de Napoléon Bonaparte en consul romain est une œuvre en marbre blanc du sculpteur italien Massimiliano Laboureur (1767-1831).Elle est posée sur un socle ornée de figures allégoriques. La fontaine des quatre lions, en granit, est l’œuvre de l’architecte Jérôme Maglioli. A gauche de la rue Bonaparte, dans une niche, la statue de la Vierge de la Miséricorde (A Madonuccia) protectrice d’Ajaccio, fêtée le 18 mars.

 

Piazza de Gaulle

La place De Gaulle dite place du Diamant marque la séparation entre la vieille ville et les nouveaux quartiers. Face à la mer, vous pouvez admirer la statue (1865) dédiée à Napoléon et ses quatre frères édifiée sur les plans de Violet-le-Duc. Cette statue équestre fut surnommé « l’encrier » en raison de sa forme. 

Trois sculpteurs ont œuvré pour cet édifice. La statue de Napoléon 1er à cheval, vêtu à la romaine, a été réalisée par le sculpteur Barry; la statue de Lucien par Thomas; celle de Joseph et Louis sont le fruit du travail de Petit et Jérôme de Maillet.

Piazza d'Austerlitz

La place d’Austerlitz, dite du Casone en souvenir d’une ancienne bâtisse, est le lieu où, selon la légende, Napoléon se rendait durant son enfance. A l’abri sous de grands rochers, d’où le terme de « Grotte Napoléon ». Ce jeune garçon fasciné par les grands personnages de l’histoire rêvait alors de conquêtes et de gloire…. La statue de Napoléon en habit de colonel de la garde est l’œuvre du sculpteur Seurre. Elle est la réplique de la statue se trouvant aux Invalides. Le monument inauguré en 1938 rappelle sur son plan incliné les victoires et les réalisations de l’Empereur.

LE CHIESE

Situé dans la vieille ville, l’édifice est typique de l’architecture de la Contre-réforme. Élevée sur un plan en croix latine, sa croisée de transept est éclairée par une coupole.

A l’intérieur, la cathédrale est notamment remarquable par son maître autel offert en 1811 par Elisa, sœur de Napoléon. Plusieurs chapelles latérales présentent de l’intérêt : La chapelle de la Madonna del pianto (première à gauche en entrant) où se trouve un tableau d’Eugène Delacroix (La vierge au sacré cœur). La deuxième chapelle est dédiée à notre Dame de la Miséricorde, patronne d’Ajaccio car elle sauva la ville de la peste en 1656. A coté se trouve la chapelle consacrée à notre Dame du Rosaire. C’est ici, sous cette chapelle que les Bonaparte avaient leur tombeau.

Le baptistère qui servit au baptême de Napoléon et les orgues méritent d’être signalés.

La Chapelle Impériale

Chapelle Palatine dite Impériale.
Formant l’aile droite du Palais Fesch, la chapelle est classée monument historique.
Sa construction, en pierre de St Florent, a été financée grâce à des fonds légués par le Cardinal Fesch et Napoléon III. Bénie le 9 septembre 1860,elle est le sanctuaire de la famille impériale. Dans la crypte reposent certains membres de la famille Bonaparte dont le père et la mère de Napoléon ainsi que le cardinal Fesch.

Le Domaine des Milelli

Le domaine des Milelli est situé sur les hauteurs d’Ajaccio.
D’une superficie de 12 hectares , il abrite une oliveraie séculaire et l’ancienne maison de campagne des Bonaparte. Napoléon y séjourna à son retour d’Egypte en 1799, en compagnie de son état major dont Berthier, Murat et Lannes.

Léguée à la ville, la propriété est devenue un jardin public et un lieu de promenade très agréable. La maison, qui ne se visite pas, est classée monument historique et le site a fait l’objet d’un classement au titre de la protection des sites remarquables et pittoresques. Un arboretum été aménagé pour l’instruction des enfants. Des jardins potagers ont été créés et mis à la disposition des personnes aux ressources modestes.