Napoléon de dos lors de la reconstitution d'une escarmouche à Ajaccio

Enfant d’Ajaccio, né le 15 août 1769, issu d’une famille modeste, Napoléon Bonaparte s’est hissé sur les toits de l’Europe pour devenir Empereur à trente-cinq ans !  Cette histoire débute au XVIe siècle quand les premiers Bonaparte s’installent à Ajaccio où ils sont d’abord de simples anonymes avant de s’imposer dans la société locale.
Les Journées Napoléoniennes organisées par l’Office de Tourisme du Pays d’Ajaccio rendent un vibrant hommage à la plus célèbre famille ajaccienne par un cycle de conférences, des reconstitutions, des défilés, de la danse, des jeux et, bien entendu, de la musique.

Escarmouche au bivouac

Le nom de Napoléon Bonaparte évoque le chef de guerre. Invincible pendant près de vingt ans, il aurait livré davantage de batailles qu’Alexandre le Grand, Hannibal et César, en traversant l’Europe, de l’Espagne à la Russie, mais aussi l’Égypte et la Syrie. Quelle est stratégie à l’origine de telles prouesses militaires ? Il s’agit avant tout d’un état d’esprit : avancer et dominer.

Toutefois, les combats ne se gagnent pas avec un seul homme et Napoléon bénéficie d’un outil incomparable : la Grande armée. Le soldat de l’Empire est d’une endurance stupéfiante et d’une exceptionnelle combativité. Sans cesse en mouvement, l’armée napoléonienne se distingue par sa vitesse de déplacement et, suivant l’expression consacrée, Napoléon gagne les batailles avec les jambes de ses soldats. Mais en 1808, tout vacille en Espagne et Napoléon intervient fermement pour rétablir la situation à son avantage.

La reconstitution du 14 août sur la Place du Diamant relatera un épisode de cette campagne qui s’est déroulée sur une grande partie de la péninsule ibérique. Les associations ajacciennes du 2ème régiment des chasseurs à pied de la garde Impériale, du Service de santé de la Grande Armée, de l’Orchestre Aria et des Danses Impériales mettront en valeur ce moment tragique de l’histoire qui sème le doute quant à l’invincibilité de l’Empereur.

Zoom sur...

Le Deuxième Régiment de Chasseurs à Pied

Le 2ème Régiment de Chasseurs à Pied est une association ajaccienne de reconstitution militaire napoléonienne. Une vingtaine de figurants la composent. La musique Napoléonienne (Aria) accompagne la formation dans certains de ses déplacements.

Le régiment participe à différents événements. La reconstitution de bivouac et de batailles  (bicentenaire d’Austerlitz , Waterloo , bicentenaire de Marengo, Bataille de Montereau, Bicentenaire à Erfurt…), à des cérémonies historiques (ravivage de la flamme de la Légion d’Honneur) ou des expositions napoléoniennes.

Il anime également la Relève de la Garde, tous les jeudis de l’été. Un rendez-vous très attendu des Ajacciens et des visiteurs.
Il a un rôle très officiel dans l’île et tout particulièrement à Ajaccio. Lors de la réception de personnalités publiques en mairie, les Chasseurs à Pied forment une haie d’honneur.

Joseph Fogacci, en tenue de Maréchal d’Empire, préside cette association. On compte également des Chasseurs à Pied avec fusils, des Tambours et Fifres, deux Majors, un Porte Aigle et quatre cantinières.

C’est la reconstitution d’un régiment militaire de la période napoléonienne dans la plus grande véracité et précision historique.

Zoom sur...

L’Orchestre Aria et la Musique des Chasseurs à pieds de la Garde Impériale

Depuis 2007, l’orchestre ARIA Ajaccio s’est doté d’une section Empire. Elle se produit essentiellement en compagnie du 2ème Régiment des Chasseurs à Pied de la garde. Elle agrémente les festivités Napoléoniennes très prisées tant à Ajaccio que sur toute la Corse:  à Bastelica, Corte, Vescovato, Saint Florent et le continent notamment à Mandelieu et à Menton ou elle s’est déjà produite.  Cette section, est composée d’une vingtaine de musiciens.
S’y ajoute, les tambours, les fifres et les clairons des Chasseurs à Pied de la Garde Impériale d’Ajaccio.

Zoom sur...

Le Service de Santé de la Grande Armée

Créée en juillet 1998 par le regretté Philippe De Michelis et Gaston Leroux-Lenci, l’association Ajaccienne de reconstitution historique dénommée : « Le Service de Santé de la Grande Armée » a pour objectif de maintenir vivace le Devoir sacré de mémoire envers les Anciens du service de santé des armées en reconstituant la première unité qui est intervenue sur un champ de bataille, c’est à dire les 5 et 6 juillet 1809 à Wagram sous le 1er Empire.

Au niveau de la reconstitution historique, le Service de Santé n’était pas représenté et n’occupait pas la place qu’il méritait : désormais, l’injustice est réparée ! Il faut savoir, que sous le 1er Empire, le service de santé a trop souvent été négligé par l’autorité. Cependant au cours des campagnes, de plus en plus meurtrières, de grands hommes parmi, lesquels figurent Larrey, Des-Genettes, Parmentier, Percy et de nombreux autres anonymes tout aussi admirables tant par leur qualité professionnelle qu’humaine forcèrent le respect des combattants par leur dévouement dans le secours aux blessés. D’ailleurs, le meilleur hommage ne pouvait être rendu que par Napoléon 1er lui-même. Au soir de la bataille d’Eylau, il commença à considérer le personnel de santé comme des soldats et non plus comme des charlatans ce qui venant de sa part s’assimile à un honneur. N’oublions pas qu’il accorda la Légion d’Honneur à une cinquantaine d’officiers de santé.

Le 13 mai 2007, la Direction centrale du Service de santé des armées a décidé de confier à l’association la Tradition du service. Ce qui fait que nous sommes devenus officiellement l’association de tradition du Service de santé des armées françaises.

Zoom sur...

L’association Danses Impériales

Créée en février 2002, l’association les « Danses impériales Ajaccio » est constituée de bénévoles amateurs d’histoire et a pour vocation de faire découvrir au public une facette méconnue de la vie sous Napoléon Ier : la vie à la cour. En effet, en France comme en Europe, de nombreuses associations s’évertuent à reconstituer les célèbres batailles Napoléoniennes qui déplacent, chaque année, un public toujours plus nombreux et intéressé. Cependant, la vie de cour par rapport à la vie militaire reste peu connue. Pour cette raison, notre association a pour but de reconstituer le faste de la Cour Impériale en présentant des bals donnés en l’honneur de l’Empereur Napoléon Ier.

Les conférences

Dimanche 13 août

Charles Bonaparte, père de Napoléon Ier
Conférence de Michel Vergé Franceschi, Professeur honoraire des Universités.
Il dédicacera son dernier livre après la conférence.

Lundi 14 août

Quels étaient les liens de Napoléon 1er avec la franc-maçonnerie ? Et était-t-il un Frère ?
Conférence de Gaston Leroux-Lenci, administrateur du Souvenir Napoléonien délégué pour la Corse.

Lieu: Espace Jean Schiavo, Office de Tourisme du Pays d’Ajaccio
Heure: 11h00