Cap'Off

Imaginez un lieu paradisiaque à seulement quelques kilomètres du centre-ville et pourtant coupé du monde. Cet endroit existe, c’est Capo di Feno…

banc en bois sur la plage de Capo di Feno à Ajaccio

Déconnexion totale

Capo di Feno ce sont deux plages de sable blanc, séparées par un champ ; à mi-chemin entre le golfe d’Ajaccio et celui de Sagone.

 

Pour les Ajacciennes et des Ajacciens, c’est un art de vivre. « On va à Capo ? », voilà ce que vous entendrez. Pas besoin de rajouter « di Feno ». La seule précision indispensable est de savoir s’il s’agit du Grand (l’anse de Minaccia) ou du Petit (plage de Sevani) Capo…

 

Et mieux vaut le déterminer à l’avance car le téléphone ne passe pas. Ici, pas de transports en commun non plus. Capo di Feno est LE lieu pour déconnecter du quotidien.

Petit Capo : l’intime

Une seule route mène au Petit Capo. Très sinueuse, elle est la seule voie d’accès en véhicule à la plage.
Les marcheurs peuvent s’y rendre en empruntant le Chemin de la Corniche (aussi appelé Sentier des Douaniers) au départ de la presqu’île de la Parata. Après environ une heure de marche, ils découvrent cette sublime crique.

 

C’est sûrement son côté sauvage qui la rend si belle et si différente des autres plages du golfe d’Ajaccio. En apercevant les banquettes de posidonie au bord de l’eau, on se demande même si la plage n’est pas abandonnée. Très vite on s’aperçoit du contraire. Eté comme hiver, c’est un lieu où l’on aime se retrouver entre amis, en famille. Le parking en terre se transforme en boulodrome sur lequel se disputent des parties de pétanques endiablées…

Crediti immagine: ©OIT Pays d'Ajaccio
vue aérienne de la plage du Grand Capo di Feno

Grand Capo : le spot des surfeurs

Saviez-vous qu’il est possible de surfer en Méditerranée ? A Ajaccio c’est au Grand Capo que ça se passe. Le ballet des surfeurs sur les vagues est un véritable spectacle… Admirez les en sirotant un verre dans l’une des paillotes.

 

Tout comme sa petite sœur, Petit Capo, cette plage est un endroit dont on profite toute l’année. Aux beaux jours, on lézarde au soleil et on se baigne. Le reste du temps, c’est pique-nique et balades sur le sable pour trouver des yeux de Ste Lucie (des coquillages porte-bonheur).

Obtenir plus d'informations