Intervalles nuageux avec pluies faibles14°C3°C
Vous êtes ici

Les Rendez-Vous Musicaux - La Corse en Cabaret - Trio Cantalena

  • Le Pays d'Ajaccio Fête le Printemps
20000AJACCIOOffice de Tourisme du Pays d'Ajaccio - Espace Jean Schiavo
13 avr 2019
à 18:30
27 avr 2019
à 18:30

A propos...

Comme la plupart des corses de notre génération, c'est à dire nés dans les années 70, nous avons grandi dans une espèce de double culture musicale : D'une part les mélodies festives et parfois sirupeuses que nos ainés fredonnaient lors des réunions familiales, et d'autre part, les chansons à fort message politique du "riacquistu".

Ces deux univers s'opposeront l'un à l'autre pendant ces 50 dernières années pour mieux se retrouver aujourd’hui dans un climat désormais apaisé.
L’âge d'or des cabarets (des années 30 aux années 70), aux airs surannés, n'est pas moins "authentique" que celui des années du riaquistu. Les chansons de cette Corse d'après-guerre restituaient effectivement l'insouciance d'une époque en même temps que les transformations d'une société.

Ce que nous avions pu vivre comme une rupture due à un affrontement entre anciens et modernes n'avait pas eu lieu. Des chanteurs avaient eux-mêmes effectué cette transition. Les frères Vincenti, Tony Toga, et surtout Antoine Ciosi, véritable chainon manquant, faisant le lien entre ces deux époques.

Car il s’agit bien là d’une particularité insulaire. L’intérêt des corses pour le cabaret n’a jamais cessé. Les cabarets corses de la diaspora (le « chants et guitares » à Marseille, l’ « Ajaccienne » à Paris, le « Dolce vita » à Dakar…) étaient les clones de leurs homologues ajacciens, bastiais ou balanins. Leur succès allait même au-delà de la clientèle insulaire puisqu’ils attiraient aussi la jet-set internationale.

Et si les cabarets corses ont quasiment disparu sur le continent, ils continuent toujours d’exister sur l’ile. Le « son des guitares » à Ajaccio (réouvrant ponctuellement), « Chez tao » à Calvi, « la taverne du roi » à Porto-vecchio, sont les descendants directs de leurs prédécesseurs des années 50. Et aujourd’hui les chansons du riacquistu ne font plus la guerre aux « sérénades » légères et insouciantes de nos aïeux.

C'est donc cet univers particulier du cabaret que nous avons eu envie de remettre en lumière, en proposant un spectacle qui permettra de réentendre les plus grands succès de cette époque et ainsi recréer à nouveau l’ambiance légendaire des cabarets corses.

Concert à l'Office de Tourisme du Pays d'Ajaccio - Espace Jean Schiavo.

Tarifs

Ventes à l’Office de Tourisme du Pays d’Ajaccio.
Tarifs : 10€ par personne.

Calculer mon itinéraire

41.92024
8.73822659